40 Activités Pays Basque en Famille

Circuit de 15 jours au Costa Rica Surf et Nature
25 janvier 2021
apprendre à surfer
Comment apprendre à surfer rapidement ?
13 mai 2021

40 Activités Pays Basque en Famille

Quand on évoque le Pays Basque, on pense tout de suite à la très chic ville de Biarritz et à l’authentique ville de Bayonne. Mais que ce soit pour le weekend ou pour les vacances, le Pays Basque regorge de destinations. 

La région se distingue par sa culture croisée, son héritage, son appartenance. Située entre les Pyrénées, Béarn et la Côte Atlantique, elle n’en reste pas moins une terre de traditions. 

Célèbre entre autres pour la pelote basque, cette destination est aussi un foyer d’innombrables activités. Des activités parfaites pour s’évader et passer du bon temps en famille ou entre amis, elles se pratiquent en ville ou au cœur de la nature. 

Avec son littoral aussi beau qu’immense et ses montagnes vertigineuses, le Pays Basque est l’endroit rêvé pour ceux en quête du frisson de l’aventure. Au programme, de nouvelles expériences parmi les paysages époustouflants, les montagnes, les falaises, une faune et flore exceptionnelles. Alors, prêt pour des émotions fortes et aventures en tous genres ? C’est parti !

 

Contenus de la page

L’activité incontournable :  surfer sur la vague

Que l’on soit de passage pour les vacances ou le weekend sur la Côte basque, une école de surf sera forcément dans les parages pour accueillir petits et grands. Envie d’être en communion avec les éléments ? 

Laissez-vous tenter par le surf et chevauchez les vagues, debout sur votre planche. Le surf est l’activité incontournable dans cette région qui abrite son berceau. En effet, ce sport est devenu l’emblème du Pays Basque et a forgé sa réputation dans toute la côte Atlantique dans le monde entier. 

Pour ainsi dire, le Pays Basque est un véritable coin de paradis pour les amateurs de sports de glisse. En dehors de ses plages magnifiques, les impressionnantes vagues qui s’y déferlent ont contribué à sa renommée. Les surfeurs viennent de tous les horizons et de tous les coins du globe pour y pratiquer ce sport. Avant tout, pour les sensations uniques qu’il procure, mais aussi pour profiter du paysage environnant sous un autre angle. 

Depuis l’océan, la vue est superbe sur les falaises. En arrière-plan, les montagnes des Pyrénées indiquent la proximité de l’Espagne. Difficile de ne pas apprécier.  Débutant ou surfeur aguerri, cette activité outdoor fait monter l’adrénaline. Et au passage, on travaille ses abdos et ses dorsaux !

Où sont les meilleurs spots pour pratiquer le surf au Pays Basque ? 

En réalité, tout le littoral de la côte basque français compte parmi les meilleurs spots de surf en Europe et dans le monde. La région recèle de plages accessibles pour tous les niveaux. 

Les plages de Biarritz

La crème de la crème est sans nul doute Biarritz, une authentique terre de surf où cette discipline n’est pas qu’un simple sport, mais une véritable culture et un art de vivre. Entre le Casino et l’Hôtel du Palais en passant par la Villa Belza, c’est incontestablement l’endroit idéal pour enfiler son néoprène. 

Ville vivante tout au long de l’année et profitant d’une renommée internationale, Biarritz accueille de nombreuses compétitions gravitant autour du surf. 

Mais en dehors de cela, c’est aussi la plus importante station balnéaire de toute la côte atlantique. Se distinguant par son côté glamour, Biarritz côtoie de près le monde du show-biz, grâce au festival du cinéma qui s’y déroule chaque année.

 

La Côte des Basques

Autant pour les débutants que les initiés, la Côte des Basques est une destination de choix et constitue un cadre idéal pour saisir sa planche. Si vous êtes en phase d’initiation, les vagues qui se forment au nord de la plage sont plus lentes. 

Cela en fait un spot idéal pour apprendre le surf. Celles au centre de la plage ont le mérite d’être réservées aux surfeurs confirmés, étant plus intenses et ayant tendance à se creuser.

 

La plage de Marbella

Prolongée sur la Côte des Basques et plus au sud de Biarritz, la plage Marbella se dévoile. Elle a la particularité d’être exposée à la houle s’accompagnant de forts courants. Les locaux s’y retrouvent pour surfer en toute convivialité. 

Mais pour ceux qui ne connaissent pas les lieux, elle invite à la vigilance avant de se jeter à l’eau. Ce spot est aussi l’endroit où il faut aller si vous voulez assister à des événements typiques de Biarritz comme le Wheels and Waves.

 

La plage de Miramar

Elle est nichée au pied de l’Hôtel du Palais. Bien que le site soit abrité, les habitués qui fréquentent cette plage sont majoritairement des surfeurs confirmés. Elle n’est pas vraiment adaptée aux familles, car avec un coefficient élevé et par mer agitée, on peut très vite se retrouver au large, entraîné par un fort courant. 

Cela dit, les surfeurs ayant plus d’expérience y trouveront un cadre exceptionnel et surtout plus intimiste pour s’adonner à leur passion. En comparaison avec d’autres spots, celui-ci offre plus de tranquillité, avec moins de monde à l’eau. 

Attention toutefois, car la présence d’un fond rocheux sur les lieux oblige à avoir un certain niveau. Certaines zones comme la Roche Ronde abritant des oiseaux marins, ou la plage Bernain qui présente un haut risque d’éboulement sont interdites d’accès.

 

Les plages d’Anglet

Moins protégé en comparaison à Biarritz, Anglet est le spot idéal pour les adeptes des sensations fortes. Cela dit, les plages y sont surveillées en saison. Le littoral y est plus étendu avec ses 11 plages se succèdent sur près de 4,5 km. Celles à proximité de la Chambre d’Amour ont le plus d’affluence. Les écoles de surf ont l’opportunité de choisir un site au gré des vents et marées. 

Parmi les plus connues, la plage de Marinella et la plage des Cavaliers qui disposent de grands espaces verts et d’une aire de jeux pour enfants. 

La plage des Sables d’or est la dernière du fameux quartier Chambre d’Amour. Vous trouverez le long de ses abords des restaurants et des bars pour un petit break entre deux sessions. 

Des boutiques sont également prévues pour se faire plaisir, pour un cadeau original à offrir ou pour acheter des souvenirs à la fin du séjour. Cette plage urbaine par essence est aussi un haut lieu de rencontre où se tiennent fréquemment des concerts, des spectacles et des marchés nocturnes. 

D’ailleurs, un éclairage puissant est installé sur les lieux pour permettre aux riverains et aux vacanciers de venir admirer le spectacle vertigineux offert par les vagues à la tombée de la nuit ou au lever du jour

Envie de vous défouler en famille ? Prenez possession du terrain dédié au sport de plage le plus populaire sur ce même site : le beach-volley. La proximité d’Anglet à Biarritz, à seulement 4 km, lui vaut des caractéristiques semblables à ce site emblématique, et en fait un emplacement stratégique pour la pratique du surf.

 

Les plages de Bidart

L’ambiance est tout autre à Bidart, avec son cadre pittoresque et son environnement naturel. Même si l’endroit est plus fréquenté par les locaux, il n’en reste pas moins un lieu de prédilection des vacanciers et des touristes qui viennent s’y ressourcer tout au long de l’année. 

Pour les familles, les baignades sont surveillées et les écoles de surf sont omniprésentes pour distiller aussi bien des cours d’initiation que de perfectionnement.

La plage d’Ilbarritz 

Plus au nord, la plage d’Ilbarritz s’étend sur 300 m de sable fin, en contrebas de son emblématique château. L’été, cette plage bénéficie d’une surveillance et constitue un bon spot pour s’initier au surf. Très appréciée par les amateurs de glisse et des vagues, cette plage familiale vous permettra aussi de goûter aux joies des activités en plein air en famille avec ses jeux pour enfants. 

Bidart – Uhabia 

Plus au sud se trouve la plage de l’Uhabia, rendez-vous des familles et des surfeurs. Cette plage se singularise par son charme particulier. Toutefois, les commerces et restaurants qui la bordent contribuent à sa forte attractivité. Le site est facile d’accès. 

En saison, des tiralos sont mis à disposition des personnes à mobilité réduite au poste de secours. Quel que soit son niveau, tout surfeur peut pratiquer le surf sur ce site, à marée basse comme à mi-marée. 

Mais quand la marée est haute, L’uhabia est une plage très fréquentée par les bodyboardeurs, avec les vagues ayant tendance à former un tube avec le shorebreak. La plage du Centre, elle, se trouve au cœur du village. Avec la houle en toile de fond, elle a aussi de quoi satisfaire les surfeurs assoiffés de vagues toniques. Comme partout ailleurs sur la Côte basque, les écoles de surf sont là pour vous aider à débuter, ou pourquoi pas vous perfectionner.

 

La plage de Guéthary

Le moins que l’on puisse dire de la plage de Guéthary, c’est qu’elle ne manque pas de charme avec son côté à la fois sauvage et villageois, son paysage spectaculaire, ses sables fins et ses galets… Intimiste, cette plage atypique du Pays Basque se niche dans une belle crique rocheuse et jouit d’une faible affluence, assurant sa tranquillité

Elle offre des vagues plus longues que l’on peut surfer dans toutes les directions. Pour les familles et les groupes en quête d’un peu de nature, c’est juste l’endroit rêvé. Attention toutefois, car la présence de beaucoup de rochers la rend parfois dangereuse. 

En revanche, les surfeurs aguerris apprécieront ses vagues qui viennent se casser en grand nombre et en tube sur ses bords. La beauté du site lui a valu un classement parmi les plus belles plages de la région.

 

Les plages de Saint-Jean-de-Luz

Cette commune offre non pas une, mais 6 plages typiques des stations balnéaires. Il y en a qui se prêtent mieux à l’ambiance familiale en étant plus sécurisées, et d’autres qui vont mieux convenir à la pratique du surf. Ce sont respectivement la plage d’Erromandie, la plage de Mayarco, la plage de Lafiténia, la Grande Plage Sud, la Grande Plage Pergola et la plage de Senix. 

La plupart se lovent dans une baie, bien à l’abri du vent, tout en étant ancrées dans la nature pour rendre le cadre idyllique. Une manière de savourer ce spectacle est d’aller l’admirer depuis les falaises de la corniche. 

Sinon, pour vous dépenser en famille, il y a aussi une foultitude d’écoles de surf pour faire de vous (et de vos enfants) les prochaines Kelly Slater de demain. Sur place, vous pourrez aussi vous adonner à plein d’autres activités comme le stand-up paddle.

 

La plage d’Hendaye

Hendaye étant la dernière de France sur la côte Atlantique et à la frontière espagnole, c’est en toute logique que nous terminons cette tournée des plages basquaises par ce site. Si vous n’êtes pas du genre à vous prélasser au soleil en mode farniente, un large éventail d’activités se pratiquent en famille ou entre amis sur la plage d’Hendaye et ses environs. 

Entre voile, plongée, jet ski, pêche et sortie en bateau, et le surf bien sûr, il y en a pour tous les goûts ! Ce sont 3 km de sable fin qui se déroulent à perte de vue et l’endroit se présente comme un bon spot de repli, offrant des vagues abordables pour être accessible à tous les niveaux. 

Son fond de sable en fait un endroit adéquat pour les familles. Par curiosité, pour vous initier au surf ou en tant qu’expert, vous savez maintenant où sont les meilleurs spots à voir dans la Côte basque !

 

Les sites d’Hossegor et Seignosse

La notoriété de Biarritz en tant que spot par excellence pour le surf se déteint sur les sites environnants. Parmi eux, Hossegor et Seignosse. Situées plus au nord, ce sont deux stations balnéaires incontournables, à seulement 40 minutes en voiture de Biarritz. Vous pourrez y passer de joyeuses vacances de surf en famille. Le cadre est idéalement situé dans un écrin de verdure. Ces destinations landaises sont aussi les plages favorites des passionnés de surf avec leurs sites dédiés pour les différents niveaux. 

À Hossegor, on retrouve la Gravière, la Centrale, les Culs-nus, le Point d’Or, la Nord et la Sud. À Seignosse, vous avez les Estagnots, le Penon et les Bourdaines. Chaque site disposant de nombreuses écoles de surf dont l’encadrement est assuré par des moniteurs diplômés de la fédération française de surf. 

Vous pourrez y apprendre à surfer ou simplement y louer divers équipements comme une combinaison et un Gun. À part le surf, quelques incontournables méritent le détour dans le coin. Parmi eux, le parc aquatique et de loisir Atlantic Park, le lac marin d’Hossegor et la réserve naturelle de l’Étang noir.

 

D’autres activités à découvrir au pays basque: 

Le stand-up paddle à Saint Jean de Luz

À ne pas rater si vous êtes en séjour au Pays Basque, cette activité à mi-chemin entre le surf et le kayak. Les enfants adoreront ! Effectivement, la pratique se fait sur une mer calme et dans des conditions optimales. Cependant, pour fuir la masse des touristes, Ocean adventure vous propose une balade dans le calme avec vue sur les montagnes. 

Debout sur sa planche, on rame avec une pagaie pour la faire avancer et pour en assurer la stabilité. Le stand-up paddle est un exercice d’équilibre, mêlant sport et détente en plein air. Le courant guidera votre planche et vous n’avez qu’à vous laisser glisser doucement sur l’eau en contemplant le splendide point de vue qui s’offre à vous. 

À condition de savoir pratiquer la nage, cette activité est l’idéale pour se ressourcer en s’amusant en famille, sur la Côte basque. Votre famille se compose de petits et grands aventuriers ? Dans ce cas, cette randonnée en stand-up paddle est faite pour vous. Une manière de découvrir Hendaye et ses environs autrement. Et si vous n’avez jamais pratiqué le SUP auparavant, pas de panique ! 

Ocean adventure est là pour vous guider! l’activité est accessible dès 8 ans et les cours sont dispensées par des moniteurs diplômés !

 

Balade en skate électrique à Bidart

Les balades en skate électriques sont faciles et accessibles à toute la famille à partir de 8 ans. Pas besoin d’être sportif, c’est 0 effort et 100% fun !

Le skateboard électrique est un moyen de transport individuel basé sur le modèle d’un skate classique, mais avec un moteur qui fait presque tout à votre place. La vitesse est contrôlée par un accélérateur manuel et le sens de déplacement est réglé en inclinant le skate d’un côté ou de l’autre. Pas besoin de poser le pied au sol ou de pousser !

 

L’accrobranche pour un moment chaleureux et convivial en famille

Bien qu’elle compte parmi les plus classiques, l’accrobranche est pourtant une activité familiale par excellence. Au cœur de la forêt, les parcours sont adaptés à tous les niveaux, perchés entre 1 mètre pour les tout-petits, et à plus de 20 mètres en hauteur pour les plus grands en soif d’adrénaline. 

Pour les enfants, cela représente une belle occasion de se mettre dans la peau d’un aventurier. Cette activité consiste en une sorte d’escalade sur un parcours en hauteur qui implique de se déplacer d’arbre en arbre, d’une plate-forme à une autre. Accessibles à partir de 3 ans, les jeux sont émaillés d’épreuves sportives et ludiques pour allier équilibre et sensations. 

Si l’accrobranche débute plus facilement en enjambant des ponts suspendus, vous serez vite confrontés à des ponts de singe, des tonneaux, des tyroliennes, des ponts à bascule, des tunnels, des passerelles, des tapis volants, et bien d’autres encore. 

Une chose est sûre, entre les grands et les plus petits, le sentiment d’amusement procuré par cette aventure dans les arbres sera certainement partagé. L’autre bonne nouvelle est que le Pays Basque recèle de parcs de loisirs et d’accrobranches où vous pourrez vous amuser en famille tout en respirant à plein poumon un bon bol d’air frais.

 

Les randonnées au Pays Basque

 

Pour partir à la découverte des joyaux architecturaux du Pays Basque, rien de mieux que les trails ou les randonnées. Le long du trajet, on ne manquera pas d’admirer ses vestiges du passé et ses beaux paysages depuis le sommet de la Rhune ou les crêtes de Jaizkibel… Alliant sport et détente, cette activité permet de faire d’une pierre deux coups.

Cela dit, vous pouvez aussi partir en randonnée autrement qu’en cheminant, en quad, à trottinette, avec le petit train de la rhune ou à cheval par exemple pour un dépaysement en pleine nature. Avec les enfants, arpentez le territoire en vous mettant en mode balade ou profitez du paysage en pique-niquant en profitant du grand air. Attention, vous allez en prendre plein les yeux !

La Côte basque par le Sentier du littoral

Effectuer le sentier du littoral à pied, en famille sur quelques heures ou plusieurs jours d’itinérance, est sans doute la meilleure façon d’apprécier la beauté typique du Pays Basque. Le sentier Talaia s’effectuant sur 54 km de distance vous réserve de nombreuses surprises. Mais il est aussi possible de partir de Bidart pour se rendre jusqu’à Hendaye sur un parcours de 25 km. Profitez des pauses bien méritées pour prendre en photo les nombreux points de vue à ne pas manquer se défilant sous vos yeux. 

De Bidart à Saint-Jean-de-Luz

Départ sur la plage d’Erretegia à Bidart. La vue plongeante offerte du haut de la chapelle Sainte-Madeleine donne le ton et annonce d’emblée la couleur de la traversée. Après avoir parcouru la plage de Parlementia et admirer ses belles vagues de renom mondial, cap sur Guéthary et son port pittoresque. 

On fait une halte volontiers sur ses plages qui offrent un point de vue des plus agréables, et on ne manque pas d’admirer la prouesse des surfeurs. À la suite de quoi, on reprend la route vers la Corniche pour une ascension vers la colline de Cenitz. Se déployant sur 1,2 hectare, cette réserve naturelle appartient au Conservatoire du Littoral. 

Direction maintenant la Sainte-Barbe où débute la baie Saint-Jean-de-Luz pour admirer la Nivelle, le quai de l’Infante et le port de pêche haut en couleur. Suite et fin du parcours : direction Hendaye.

L’étape Saint-Jean-de-Luz vers Hendaye

Depuis Socoa, on passe par la Corniche basque à travers une dizaine de kilomètres de routes et de falaises. À coup sûr, vous ferez le plein d’émotions fortes en traversant tantôt des collines verdoyantes, tantôt des criques sauvages en passant par les côtes rocheuses. 

Arrivé à la Crique des Viviers Basques d’Urrugne, un petit détour à la villa Haizabia s’impose. Une occasion de découvrir sa piscine d’eau de mer. 

À quelques lieues de là, on passe par le parc naturel préservé d’Abbadia où le décor verdoyant des collines contraste joliment avec le bleu de l’océan. On remonte le temps avec le blockhaus de la Pointe Sainte Anne et on reprend la route vers le château observatoire d’Abbadia, pour une halte rapide au manoir de l’astronome Antoine d’Abbadie. 

Avant que ce parcours de la corniche ne s’achève sur la grande plage d’Hendaye, on peut faire un petit détour par la Maison de la corniche, histoire d’assouvir la curiosité des petits et des grands. 

Cette expédition à la découverte du Pays Basque se termine donc à la plage d’Hendaye, dans la baie de Txingudi. Pour se remettre de toutes ces émotions, toute la famille peut s’attarder sur la terrasse d’un restaurant ou d’un café avec vue imprenable sur la mer pour une pause bien méritée.

La randonnée de la Rhune

Le riche patrimoine naturel du Pays Basque est constitué d’une flore et d’une faune parfaitement préservées. Il se découvre aussi du côté de la Rhune. Entre la Navarre et le Labourd, ce massif montagneux culmine à 905 m pour marquer la frontière entre l’Espagne et le Pays Basque. 

L’ascension n’est pas des plus faciles, mais peut se réaliser à pied ou à bord d’un petit train. Une fois au sommet, on ne peut qu’admirer le panorama sublime à 360°offert par les roches, la végétation, les ruisseaux… 

De plus, vos efforts seront récompensés par l’achat de quelques produits typiques basques à réaliser dans les boutiques souvenirs présentes sur les lieux. Avec un peu de chance, vous pourrez aussi admirer une des curiosités locales : les Pottoks.

Pour les plus endurants, ce sera sans le petit train, mais avec de la technicité et beaucoup de dénivelés. Les départs se feront à partir de 6 circuits, du niveau le plus simple au plus sportif. 

En couple, entre amis, en famille, cette catégorie de visiteurs pourra s’élancer depuis Sare, Ascain, le Col de Saint-Ignace, le Col de Lizuniaga ou Olhette, pour 2 à 3 heures d’ascension avant d’embrasser le regard des Pyrénées. 

Pour les familles avec enfants, une paresseuse balade en petit train et possible après s’être rendu en voiture au Col de Saint-Ignace et l’avoir garée au parking. Là-haut, vous serez la tête dans les nuages dans tous les sens du terme ! Si la montée a été plus rapide, le chemin inverse se fait à pied.

Une randonnée des crêtes du Jaizkibel

Vous avez l’âme aventurière ? Dans ce cas, vous trouverez cela tentant de gravir le Jaizkibel, du côté espagnol. Vous empruntez le chemin de Saint-Jacques de Compostelle par Hondarribia. Malgré ses 573 m d’altitude, on peut aussi facilement accéder à ces crêtes en passant par Pasaia Donibane. 

Il est même possible, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, d’opter pour une montée courte, mais raide pour arriver plus rapidement au sommet. Ils passeront alors par l’oratoire de Guadalupe, en Fontarrabie. La vue sera exceptionnellement vertigineuse quand vous surplomberez la baie d’Hendaye, Irun, Pasaia, ou Hondarribia.

Les gorges de Kakuetta, dans la Haute Soule

Échappez le temps d’une randonnée aux grosses chaleurs estivales en partant à l’exploration des gorges de Kakuetta, dans la Haute Soule. Votre billet en poche, départ Sainte-Engrâce à 600 mètres d’altitude. Ce bout du monde empreint de la nature au cadre féérique est niché au milieu des montagnes. 

Sa végétation luxuriante lui vaut le surnom d’Amazonie des latitudes tempérées, dans laquelle cohabitent une flore et une faune diversifiée, le plus souvent dissimulée sous la végétation. Profitant de l’humidité, de petites bestioles comme les scolopendres s’y rencontrent très fréquemment. 

Les plus chanceux verront virevolter au-dessus de leurs têtes quelques rapaces, dont l’espèce emblématique des Pyrénées : le Gypaète barbu. Côté végétation, si vous avez l’œil averti, vous distinguerez parmi cette densité l’élégance des ancolies bleues, que vous ne pourrez cependant toucher qu’avec les yeux. 

Et tant qu’à faire, profitez de ce décor saisissant offert par cet entrelacs de roches humides. Le parcours s’achemine en serpentant des parois de falaises à vous donner le vertige qui ont entre 30 et 350 mètres de profondeur. 

Comme dans les films d’aventure, vous serpentez deux versants de faille séparés par quelques mètres seulement. Là, on peut se permettre une petite pause pique-nique. Dommage que la baignade y soit interdite pour préserver la tranquillité des lieux. 

Après cet instant rafraîchissant, on reprend la route pour rejoindre un petit tunnel dans lequel le port d’un pull est à prévoir pour les plus frileux. Le parcours peut être ardu après 1,6 km. Cependant, la récompense vaut tout le trajet : une cascade spectaculaire (la Kakuetta) d’une vingtaine de mètres. 

De quoi se faire une idée sur toute la puissance de la nature. Et pour clore en beauté cette randonnée, vous serez encore émerveillés de voir les stalactites et stalagmites géantes lors de la visite de la grotte.

Une balade dans la Forêt des lapins d’Itxassou

Cet endroit vraiment à part se situe dans un cadre idyllique, et promet un très bon moment en famille. Conduite par un personnel aux petits soins, la visite est agréable et permet de découvrir une multitude de races de lapins tout doux et tout mignons, des plus petits aux plus grands. 

En même temps que l’on vous contera l’histoire des lapins depuis 400 000 ans d’années jusqu’à nos jours, vous y découvrirez aussi nos amis les cochons d’inde. Comme les lieux sont situés en hauteur, vous pourrez profiter d’un petit pique-nique sur une plateforme en bois spécialement aménagée, ou encore commander un repas sur place. 

Pour vous rafraîchir, vous savourez une glace achetée à la buvette tout en appréciant  en même temps la beauté des montagnes du Pays Basque. Un pur bonheur pour les enfants. Pour ceux qui rêvent d’adopter un animal de compagnie, la Forêt des lapins d’Itxassou vous donne la possibilité d’en acquérir sur le site. En prime, ces animaux sont déjà vaccinés.

Découvrez les villages basques 

Durant votre séjour, il serait dommage de passer à côté des mille secrets de cet univers basque. Il faut dire qu’il n’est pas difficile de tomber sous le charme de ces petits villages typiques abritant un certain nombre de maisons traditionnelles. De l’architecture aux couleurs, tout a été conçu de façon traditionnelle. Cerise sur le gâteau, ces endroits sont nichés dans un écrin de verdure ou des paysages montagneux exceptionnels. 

Le village de d’Espelette 

Espelette est un village authentique et traditionnel. En été, le village est très animé. Sa spécialité, le piment. 

Depuis des siècles, on cueille des piments rouges pour les faire sécher. Ils sont affichés sur les façades des maisons comme des guirlandes de couleur vive.

 

Se procurer du piment d’Espelette

 

Pour déguster le piment, Vincent Darritchon, producteur de La Maison du piment et de son fameux piment d’Espelette. Depuis 1996, il cultive et récolte le piment d’Espelette lui-même, avec son équipe de 15 personnes, pour vous permettre de retrouver dans sa boutique un Piment d’Espelette AOC AOP de grande qualité à un prix direct producteur.

 

Vous pourrez déguster des chocolats au piment d’Espelette… Quel plaisir de révéler le sublime potentiel du mariage entre le chocolat et le piment d’Espelette !

 

Déguster du chocolat au piment d’Espelette

Antton Chocolatier s’amuse avec le piment d’Espelette et vous propose en ligne sa gamme artisanale de chocolats avec la fameuse épice Basque : Lait, Noir, Blanc, fondant ou croquant, subtil ou corsé en piment, agitez vos…

 

La Bastide Clairence en visite guidée 

Le village de Bastide Clairence a été fondé en 1312. Un port au bord de la Joyeuse, fleuve qui se jette ensuite dans l’Adour et l’océan Atlantique. Le village est une  des bastides fondées au sud-ouest  sur décision de seigneurs ou d’autorités religieuses locales. Ils avaient comme fonction de mettre en valeur un territoire en sécurisant sa population. 

Avec sa culture et ses traditions basco gasconne, ce beau village en pays Charnegou, est parmi les plus beaux villages de France. On peut facilement s’y rendre car il est à seulement 20 minutes de Bayonne. 

Visitez le plus vieux trinquet du monde

 

Une visite à la Bastide Clairence vous permettra de parcourir 700 ans d’histoire. Pendant la visite, on vous contera l’histoire de l’église et du cimetière israélite, celle des splendides façades à colombages, en passant par celle du plus vieux trinquet du monde où se pratiquait le jeu de paume. Ce dernier n’est autre que l’ancêtre de la pelote basque.

Le village de Ainhoa

Situé entre la vallée de la Nive et la frontière navarraise, Ainhoa est classé parmi les plus beaux villages de France. 

Cette bastide-rue date du XIIème siècle  et a été créée pour accueillir les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village marie le vert de ses collines aux façades blanches et rouges de ses maisons traditionnelles. Aux alentours, de belles promenades vous offrent l’occasion de découvrir la chapelle de l’aubépine et les nombreux ruisseaux et sous-bois.

Visitez l’église de Notre-Dame de l’Assomption 

Vous pourrez visiter l’église de Louhossoa dédiée à Notre-Dame de l’Assomption et datant du XVIIe siècle. Elle a été construite en plusieurs étapes entre 1626 à 1674, l’église d’architecture labourdine possède une tour carrée qui fait office de clocher et surplombe la localité. Comme dans toutes les églises basques, la nef unique est encadrée d’un ou de plusieurs étages de galeries sculptées en bois. Ces espaces sont traditionnellement réservés aux hommes durant les messes.

Le village de Zugarramurdi 

 

Zugarramurdi est un village de la Communauté forale de Navarre, au nord de l’Espagne à seulement 40 minutes de Biarritz. Ce village est très connu pour ses grottes où, selon l’église étaient censés se réunir des « sorcières » dans des cérémonies appelées « akelarre » ce qui signifie lande du bouc, en basque. En 1610 a lieu à Logroño un procès lors duquel l’Inquisition accusa de sorcellerie trente-et-un habitantes de Zugarramurdi et en condamna onze au bûcher.

Visitez le musée de la sorcellerie 

La visite la plus intéressante à faire est celle du musée, inauguré en juillet 2007, situé dans le bâtiment d’un ancien hôpital, en bordure du village, il présente des objets d’art informatifs, y compris des livres kabbalistiques, des racines de mandragore séchées, des vêtements de sorcières, des têtes de chèvre et des chaudrons…Mais aussi, des formules pour apprendre à  effectuer des rituels magiques et faire des potions. Le musée participe également à la célébration annuelle du solstice d’été qui se tient dans les grottes voisines, autrefois considérées comme des sites de rituels de magie noire.

Les grottes de Zugarramurdi 

Il n’est pas possible de citer Zugarramurdi sans parler de ses splendides grottes… Petite anecdote, parfois, elles deviennent le berceau de concerts chaque année pour Halloween, où tout le monde prend plaisir à se déguiser depuis des décennies!  

La grotte de l’Akelarre ou Zugarramurdi ou grotte des sorcières est très connue. La rivière Olhabidea, également connue sous le nom de rivière de l’enfer (Infernuko erreka), traversant une masse rocheuse calcaire a creusé une série de cavernes parmi lesquelles la plus grande forme un tunnel de 100 m de long et 30 m de haut

Que faire à Hendaye ?

Hendaye n’est pas qu’un bon spot pour la pratique du surf. C’est également l’endroit idéal pour tous types d’activités nautiques telles que la plongée en voile ou la pirogue hawaïenne… De passage sur la Côte basque, des aventures sensationnelles vous attendent pour vivre pleinement l’océan.

La pirogue hawaiienne en famille

La pirogue hawaiienne est la promesse d’une balade unique et édifiante à Hendaye. Elle se pratique à bord d’une pirogue traditionnelle polynésienne ludique, offrant une bonne glisse. 

Destinée à naviguer dans les grands espaces, au cœur de Bayonne ou sur l’Adour et ses affluents par exemple… L’embarcation s’équipe d’un flotteur latéral pour assurer sa stabilisation. 

Vous pourrez ainsi partir avec votre famille pour une journée de balade récréative en toute tranquillité et en toute convivialité. 

Au programme durant vos sorties conduites par un guide, des animations et des jeux d’eau. Pour corser un peu les choses, vous allez aussi franchir des vagues. Au besoin, on peut réunir 2 pirogues pour un groupe plus nombreux. 

Parmi les autres endroits propices à la pratique de la pirogue hawaïenne, la baie de Saint-Jean-de-Luz pour admirer entre autres ses 3 digues de protection, Biarritz à partir du phare jusqu’à la Côte des Basques. En naviguant sur la Nive, difficile de ne pas apprécier le spectacle offert par les façades à colombages typiques de la Côte basque. 

Pour partir à la découverte de la flore et de la faune de la région, rien de mieux que de faire le tour de la baie, sur des eaux calmes. On se glisse dans la nature par le biais des voies fluviales. L’environnement a encore plus d’allure vu de l’océan, depuis lequel on ne peut que s’émerveiller en contemplant la splendeur de l’architecture typiquement basque. 

Si le temps le permet, vous pourrez même alterner navigation sur fleuve et sur rivière en faisant un petit arrêt dans un endroit calme et reposant, pour une petite dégustation des produits locaux. 

Les bases de la pirogue hawaiienne s’acquièrent en une journée de stage. Mais malgré cette courte durée d’apprentissage, l’initiation vous sera bénéfique à long terme et contribuera à rendre vos vacances encore plus exceptionnelles.

Du kayak pour découvrir la Côte basque  !

Les descentes en kayak sont aussi très ancrées dans les loisirs pratiqués en Côte basque. Si votre petit groupe êtes des habitués de la nage, le kayak est une activité encadrée, parfaite pour la famille. 

Plusieurs options de balade en mer (en stage organisé ou en individuel) s’offrent à vous, que vous n’oublierez pas de sitôt. Le kayak est idéal pour se faufiler entre les rochers, au départ de la plage d’Hendaye. 

Au cours de la balade, les déversements procureront des sensations fortes et vous ne manquerez pas de tomber en admiration devant cette baie exceptionnelle et ses reliefs en l’apercevant depuis le large.  

Une visite en kayak de l’Île des Faisans ou une descente de la rivière de Bidassoa 

Autre parcours possible, une balade vers Saint-Jean-de-Luz et la baie de Socoa. Une randonnée sauvage à proximité des rochers des Deux Jumeaux ou au pied des falaises d’Abbadia attend la famille.  

Accostez dans les criques désertes de la baie de Loya et profitez d’un temps de quiétude pour un petit pique-nique. Mais le kayak, c’est aussi l’occasion de s’essayer à la pêche en mer.  

Durant les « pauses masque », avec des masques fournis par votre club, une petite baignade peut s’inclure au programme. Pour cette activité, vous pouvez embarquer dans votre kayak, seul ou en duo pour arpenter le pied des falaises surplombant l’océan Atlantique. 

Et pour un peu de romantisme, une balade en kayak en coucher de soleil sera la promesse d’un moment insolite. Quand le jour s’efface, l’océan se dévoile sous les lumières aux couleurs étonnantes de la côte qui s’illuminent entre Biarritz et l’Espagne. Entre coucher de soleil et lever de lune.

 

La plongée à Hendaye

Rien de tel qu’une petite escapade en bord de mer quand arrivent les beaux jours. Pour bousculer un peu les habitudes, seriez-vous partant pour tenter la plongée ? En tout cas, les curieux qui ont envie de découvrir ce qui se cache sous leur ventre s’en donneront à cœur joie. 

La randonnée palmée en Côte basque est l’occasion de partir à la conquête des fonds marins (ou plus exactement des fonds côtiers) de la Côte Atlantique. Il faut juste équiper tout ce petit monde d’une bonne combinaison, de palmes et d’un tuba et c’est parti pour un tourisme aquatique qui peut durer quelques heures ! 

Que dites-vous de partir à la rencontre du peuple marin ? Petits poissons, anémones de mer, pieuvres seront aussi étonnés que vous de voir enfin en chair et en os cette espèce curieuse qui a pour habitude de nager au-dessus de leurs têtes. La suggestion du chef serait d’immortaliser ces instants magiques en embarquant une mini caméra waterproof. 

La randonnée palmée, aussi connue sous le nom de randonnée subaquatique ou snorkelling, donne une sensation de vacances qui s’éternise. Accessible, cette activité très en vogue se pratique à tous les âges, en eau claire peu profonde et chaude, avec une vie marine abondante. 

En Côte basque, la randonnée palmée est surtout très prisée dans les périphéries des plages sauvages, surtout du côté de Guéthary. Petit plus pour les adultes : ils pourront décompresser et faire le plein de bien-être dans ce milieu naturel.

 

L’alternative au snorkelling : le baptême de plongée sous-marine

Cette activité ressemble à la plongée sous-marine, à la différence qu’elle se pratique plus en profondeur. Petits et grands, débutants comme expérimentés peuvent y accéder. Un court briefing théorique est dispensé par un moniteur, lequel (ou un autre) vous accompagnera jusqu’à 6 mètres de profondeur. 

L’équipement consiste en une combinaison, un gilet stabilisateur, et des bouteilles d’air. Une belle occasion de voir la vie subaquatique en vrai, avec toutes les merveilles qu’on a l’habitude de voir dans les reportages et les films. 

Des grottes et des passages insolites vous attendent une fois immergé dans l’eau. Vous serez en tête à tête avec des galathées, des girelles, des crénilabres, des doris dalmatiens… Attention les yeux, car le panel de couleurs des plantes, des coraux et des poissons risquent de vous éblouir ! Que vous décidez de faire votre baptême de plongée à La Baie des Cochons, au Cap Figuier, à Le Mur, à Saint Sunniva, ou à Txotx si vous êtes expérimentés, car ce sont des milieux quelque peu complexes, il se déroulera forcément dans un cadre resplendissant. 

Et pour vous initier à cette activité si vous êtes à Hendaye, les écoles de plongée se trouvent notamment dans la baie de Txingudi. Un diplôme en votre nom vous sera remis à la fin de l’expérience.

Le vélo électrique : une expérience à ne pas louper

L’activité qui vous fait vibrer, c’est le vélo ? Et si vous êtes autant féru de vitesse que de randonnée pour explorer une région, il existe une manière simple de combiner les deux : le vélo électrique. C’est aussi une façon ludique de découvrir le paysage basque et toute sa splendeur, les cheveux au vent. 

Avec votre famille, votre groupe ou votre amoureux(se), louez-en un pour tout le monde auprès d’un prestataire spécialisé. Une fois armés de vos montures, partez découvrir la diversité de ce territoire, de ses paysages maritimes et montagnards, en reliant océan, plages et hautes montagnes. Si vous souhaitez varier un peu les plaisirs, pensez à alterner sorties en montagne et sorties en forêt.

En dévalant les pistes basques, les sensations fortes seront assurément au rendez-vous. Néanmoins, l’assistance électrique rendra le trajet ou les ascensions moins pénibles. 

Des petits enfants aux plus âgés, le VTT électrique permet de se déplacer en totale liberté et de découvrir la région en douceur. Pour partir en balade à vélo dans la Côte basque, ce n’est plus la peine de se forcer, même si le territoire est quelque peu vallonné ! 

Que diriez-vous de faire la route mythique reliant l’Atlantique à Cerbère, en Méditerranée ? Avec un itinéraire balisé par une signalétique routière, vous pourrez sans problème parcourir près de 34 cols mythiques du tour de France. 

Sinon, pédalez en direction de la forêt du Pignada, ou empruntez la route menant aux crêtes d’Hendaye, à votre rythme. En excursion familiale ou en expédition itinérante, petits et grands trouveront de quoi satisfaire leurs envies d’évasion.

 

Que faire à Biarritz? 

Son identité culturelle fièrement préservée s’ajoutant à ses belles plages et ses vagues impressionnantes ont propulsé Biarritz parmi les destinations touristiques les plus appréciées. 

Cela a eu pour conséquence la création d’une foultitude d’idées de sortie à travers lesquelles s’est laissée transparaître cette fierté qu’ont les habitants de ces héritages du Sud-Ouest. La ville se dévoile ainsi sous tous les points de vue possibles. 

Une balade sur le littoral ou une balade en quad seront par exemple l’occasion d’admirer Espelette et ses façades garnies de piment. Une escapade aérienne est aussi une manière de révéler le Pays Basque depuis le ciel… 

S’il n’est pas envisageable de venir à Biarritz sans pratiquer l’activité culte dans le pays, à savoir, le surf, on se réserve quelques moments privilégiés pour des petites virées en famille au cœur de la ville. Vous vous demandez toujours que faire à Biarritz ? C’est par ici !

Longer les plages de Biarritz

Côté plages, le choix est aussi large à Biarritz. Pour une belle promenade en front de mer, entre famille ou entre copains, la plus populaire est la Grande Plage, située entre l’Hôtel du Palais et le Bellevue, tout le long du casino municipal. 

Sa popularité lui vaut d’ailleurs de figurer sur toutes les cartes postales représentant la région, avec ses jolies tentes colorées à rayures. Dans le même esprit, la plage de la Barre à Anglet, celle de l’Uhabia à Bidart qui constitue un terrain de jeu favori des grands comme des petits sont des plages familiales. 

Anglet, qui possède 11 plages à elle seule, ainsi que des cabanons de plage permettant de prendre l’apéro, représente l’esprit jeune et très surf, avec l’ambiance tapas et fiesta qui va avec. Si vous appréciez le calme, ou que vous voulez vous essayer à la pêche aux crabes quand la marée est basse, c’est à Carré à Ciboure qu’il faut se rendre. Simple d’accès, la plage Milady attire autant les visiteurs que les locaux et offre de nombreux parkings. Le côté pittoresque de la plage Port-Vieux ou celle du côté du port des Pêcheurs ne manque pas non plus de charme. 

Toutes conviennent pour la pratique du surf, mais les surfeurs aguerris ont une préférence particulière pour la plage de la Côte des Basques, théâtre de nombreuses compétitions au cours de l’année. N’oublions pas de citer la plage d’Ilbarritz, à la frontière entre Bidart et Biarritz. Vous pouvez flâner jusqu’au Rocher de la Vierge durant la balade et ne pas manquer d’admirer l’aura de luxe de Biarritz conférée par son architecture Art Déco, ses villas et son casino.

Le marché des Halles de Biarritz pour découvrir les produits du terroir

Parmi les incontournables, les Halles de Biarritz s’érigent comme une véritable institution illustrant à merveille la culture, la gastronomie et la vie locale. Dans un décor haut en couleur, ce marché s’organise autour d’une quarantaine de marchands, partageant la même philosophie : le savoir-faire basque s’alliant avec l’authenticité des produits. 

Au cœur de Biarritz, deux bâtiments distincts constituent le marché des Halles, avec d’un côté les poissonniers, et les produits alimentaires de l’autre. Ses fromagers, charcutiers, bouchers, volaillers, fleuristes et primeurs, ainsi que ses épiceries fines vous invitent ainsi en toute convivialité à visiter les lieux pour vous familiariser avec la culture gastronomique et d’autres produits authentiquement basques

Entre deux séances de surf, ménagez donc quelques moments pour un petit détour sur les lieux et découvrez cette ambiance si particulière, véritable reflet de l’identité de la ville. En plus, il y a aux alentours de nombreux petits cafés et restaurants locaux pour une parenthèse gourmande durant laquelle vous pourrez goûter aux spécialités basques, concoctées avec des produits du terroir.

 

Visiter l’Aquarium de Biarritz : un spectacle à couper le souffle

Si votre famille n’a pas encore eu l’occasion de voir les fonds marins de la côte Atlantique, faites-lui ce plaisir à l’occasion d’une visite à l’aquarium de Biarritz. En plein cœur de la ville, à l’opposé du Rocher de la Vierge s’établit l’aquarium qui vous ouvre ses portes pour de nombreuses animations et découvertes. 

Les enfants, comme les plus grands, seront enchantés de faire connaissance avec les petits habitants de l’océan Atlantique tels que méduses, hippocampes, et autres poulpes… 

Entre les visites, vos petites têtes blondes ne seraient certainement pas contre une partie de cache-cache dans la Mangrove. Poursuivez la visite avec un grand plongeon dans le passé en découvrant l’histoire de la pêche dans la région à travers les collections sur les différents types de pêches pratiqués dans le Pays Basque. 

Outre une galerie des cétacés, l’aquarium dispose également d’un bassin aux phoques pour vivre des moments délicieux avec ces animaux pleins de malice. Ceux qui aiment les grands frissons pourront vivre une scène des « Dents de la mer », avec un face-à-face terrifiant. 

Dans un aquarium géant, 7 espèces très connues de requins évoluent, pour ne citer que le requin-marteau. Laissez-vous encore agréablement surprendre par la grotte aux tortues et aux raies, puis vous irez dans le Gulf Stream de la mer des Caraïbes et dans l’Océan indopacifique en rencontrant des poissons aux allures improbables et aux couleurs vibrantes. Plus d’une centaine d’espèces issues de la faune et de la flore provenant du golfe de Gascogne y sont représentées. 

 

Prendre l’apéritif au Bar de la Côte

Teintée des saveurs espagnoles et des plats typiques des Pyrénées, la gastronomie basque est une invitation à un voyage au cœur des traditions du pays. Pour goûter aux saveurs locales, Le Bar de la Côte s’annonce comme une adresse coup de cœur

L’endroit idéal pour prendre aussi bien son déjeuner qu’un petit apéritif aux couleurs de la Côte basque. Vous pourrez y déguster des spécialités locales telles que des pintos ou des patas, des chipirons entiers, des plats de fruits de mer. 

On y propose également des plats aux saveurs du monde, comme de la Picaña de bœuf d’Amérique latine accompagnée de son Bò bún d’Asie du sud-est. Rien de mieux qu’un bon verre de vin issu de la cave éclectique de la maison pour agrémenter vos plats ou vos apéritifs. Entre du Rioja, du Bordeaux, du Bourgogne ou quelques pépites…, le choix est large.

 

Une visiter le  phare de Biarritz

À ne manquer sous aucun prétexte, la visite du phare s’annonce comme incontournable à Biarritz. Le moyen idéal pour y venir est de laisser sa voiture en centre-ville et de faire une balade en longeant la côte. 

L’impressionnant point de vue au sommet vaut largement les 248 marches et les 73 mètres du phare, à partir du niveau de la mer. À la pointe Saint-Martin et surplombant la ville en dominant le cap Hainsart, le phare de Biarritz est un ancien bâtiment du 19e, construit en 1834. 

Anciennement entouré par des chênes, ce cap est ainsi dénommé à cause des tamaris qui les ont remplacés. Le cap Hainsart sépare la côte rocheuse du Pays Basque et la côte sablonneuse des Landes. Lors d’une visite du phare de Biarritz, sa construction vous sera expliquée, en même temps que vous profitez de cette vue à 360° qu’il offre sur la cité.

Visiter la Cité de l’Océan de Biarritz

La Cité de l’Océan aborde l’océan sous toutes ses formes. Les familles pourront profiter de son espace ludo-scientifique pour une meilleure connaissance de l’océan. Se voulant innovante par son architecture et son contenu, cette structure permet au visiteur d’être lui-même acteur de ses découvertes à travers des dispositifs interactifs divers, leur permettant d’écouter, de toucher et de ressentir et univers marin. Une odyssée captivante qui ne manquera pas d’enchanter petits et grands, grâce aux expériences immersives à 360° proposées. Parmi celles-ci, des simulateurs de surf en réalité virtuelle, de la réalité augmentée, des animations 3D…

Apprendre le  surf 

A Biarritz, le surf est pratiquement une religion. Et cela se remarque avec les loueurs de planches ou la kyrielle de clubs de surf très présents dans la région. Sans parler des surf shops en abondance et vendant des produits des marques de surfs les plus célèbres, à l’instar de Billabong ou Rip Curl. 

Et pour cause, on ne peut pas décemment arriver à Biarritz sans penser pratiquer son sport emblématique. Pour ainsi dire, le monde entier connaît Biarritz, avant tout pour cette activité. Les vagues sont adaptées à tous les niveaux, et permettent de glisser ou de se laisser dériver jusqu’au bord. D’avril au mois de novembre, les écoles de surfs se feront un plaisir de vous accueillir pour un cours qui durent quelques heures, assorti de stages pouvant s’étaler sur quelques jours. Ces cours se destinent aussi bien au surfer débutant qu’a expérimenté.

 

Que faire à Bayonne ?

À part Biarritz et sa grande réputation fondée sur le surf, entre autres, nous pensons aussi d’emblée à Bayonne lorsqu’on évoque le Pays Basque. Si Biarritz est considérée comme la ville glamour, Bayonne se démarque par son authenticité

En fait, la culture basque et gasconne est profondément ancrée dans la ville de Bayonne qu’on serait tenté de dire que c’est une ville à la fois singulière et plurielle. En somme, ce ne sont ni les activités ni les plaisirs gourmands qui devraient manquer à Bayonne. Comment s’amuser en famille à Bayonne ? Voici les éléments de réponse.

Une promenade sur les bords de l’Adour ou dans l’Adour

Long de 307 kilomètres, l’Adour est aussi un lieu d’attraction très adulé par les vacanciers à Bayonne. Ce fleuve bénéficie d’un classement site Natura 2000 et se découvre en cheminant sur ses bords, en amoureux ou dans un esprit plus familial. 

En passant par le pont Saint-Esprit, vous arriverez au quartier de la gare où une vue magnifique vous attend aussi sur l’autre rive. D’ailleurs, ce quartier débouche sur d’autres beaux endroits d’attraction à visiter à Bayonne. Il est bon de savoir que source de l’Adour vient du massif du pic du midi de Bigorre. 

Pour avoir un certain angle de vue sur la ville, vous pouvez aussi choisir de vous promener dans le lit de l’Adour et de la Nive, en louant par exemple une pirogue pour pratiquer la pirogue hawaiienne. Si vous avez une appétence particulière pour les activités nautiques douces, cette activité est parfaite. Bien sûr, n’oubliez pas les photos pour immortaliser ces moments de pur bonheur.

Une visite au Musée basque 

Pour une petite parenthèse culturelle, une visite au Musée basque vous permettra de mettre petits et grands au fait de l’histoire de la région. L’établissement est situé sur les bordures de la Nive, dans la maison Dagourette, qui date du XVIe siècle. Dans cette structure de près de 3 000 mètres carrés, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer ! Y sont par exemple exposés, des collections d’objets, des œuvres d’art et des documents, vestiges de son passé, et témoins de l’évolution progressive de Bayonne au fil des âges. 

Visiter le musée est également un moyen intéressant de s’enquérir de la vie rurale du pays dans l’ancien temps, et de mieux comprendre sa culture. Par ailleurs, des conférences et des expositions temporaires s’y tiennent régulièrement pour faire découvrir aux locaux comme aux visiteurs, toute l’histoire de la ville. Le musée dispose de sa propre boutique pour vous permettre de repartir avec des souvenirs. À quelques pas de là, au bout de la rue Port de Bertaco où se trouve le musée, se trouve la Cathédrale Sainte-Marie, vous laissant l’opportunité de faire deux visites incontournables en simultanée, et dans la même journée.

La visite guidée de la Cathédrale Sainte-Marie

Même si vous n’êtes pas spécialement amateur de belles pierres ni d’histoire, la cathédrale Sainte-Marie vaut largement le coup d’œil. De plus, elle se visite gratuitement. N’hésitez pas à y embarquer votre petite troupe après le passage au Musée basque. Sa sublime architecture fait la singularité de cette cathédrale catholique romaine. 

Ses attraits résident dans ses courbes harmonieuses et élancées finement sculptées, ses fresques anciennes de couleurs vives, un autel d’une beauté rarissime. La cathédrale dispose d’une abside qui a récemment fait l’objet d’une rénovation, ainsi que d’une crèche faite main devant laquelle il est difficile de ne pas s’émerveiller. 

 

La cathédrale Sainte-Marie a été construite entre le XIIIe et le XIV siècle et présentant un style gothique. Elle est le siège épiscopal du diocèse de Bayonne.

La visite guidée dure 1h et le guide vous explique toute son histoire, de sa naissance à nos jours, en passant par le grand incendie de 1258 qui a non seulement ravagé la cathédrale, mais presque toute la ville de Bayonne. 

Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de patrimoine sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la cathédrale comporte un cloître qui est l’un des plus grandes d’Europe. 

On y découvre  des peintures murales du XIXe siècle, de remarquables vitraux datant de la Renaissance et un élément habituellement inaccessible au public : le décor sculpté médiéval du portail sud. 

 

Visiter le musée du jambon 

Au cœur du centre ancien de Bayonne, et  depuis 3 générations, cette famille de charcutiers bayonnais a fait du jambon sa spécialité. La Maison Aubard vous ouvre les portes de son Musée du Jambon. 

Tout au long de cette exposition, découvrez l’histoire de la maison Aubard, les porcs basques Kintoa et les principales étapes de l’élaboration du jambon de Bayonne, du jambon Kintoa et de nos autres spécialités. Vous connaîtrez tout le processus de traitement du jambon, de l’élevage au séchage. 

Depuis 1946, la charcuterie Aubard fabrique artisanalement son jambon de Bayonne, son jambon Kintoa et ses spécialités basques tels que des saucissons, pâtés, foie gras, etc.. La visite guidée est gratuite toute l’année de 9h30 à 18h30 et de. C’est l’endroit parfait pour faire une dégustation de jambon de qualité ! 

Se balader au jardin botanique de Bayonne 

S’étendant sur près de 3 000 mètres carrés, ce jardin botanique est un petit coin de paradis abritant un nombre considérable d’espèces végétales. La plupart sont endémiques, à l’image du katsura. Il s’agit d’un arbre surnommé l’arbre caramel en raison de ses feuilles sentant les effluves particuliers qui ne sont pas sans rappeler celles du caramel grillé, mélangé à du pain d’épice. 

Avec sa conception en mode japonisant, véritable plaisir pour les yeux, cette activité mettra tous vos sens en émoi. Cascades, plans d’eau, ponts et petits chemins que vous pourrez arpenter durant la visite, constituent la beauté subjuguant de cet endroit. Un cadre qui semble sortir tout droit d’un conte de fées. Toutes ces activités réunies font que le Pays Basque est une destination idéale si vous voyagez en famille ou en groupe.



Boire le traditionnel chocolat chaud chez Cazenave 

 

Lors d’un jour de d’orages ou de pluie, l’une des meilleures sorties à faire est d’aller déguster le chocolat chaud musseaux de chez Cazenave. 

Cazenave est un salon de thé traditionnel et une chocolaterie, fondé en 1854.  Confortablement installés dans un salon de thé orné de miroirs et de vitraux, dégustez un chocolat épais et intense dans les tasses traditionnelles en porcelaine ornées de roses, et coiffé d’un nuage mousseux monté à la main.

Nous vous conseillons la formule Cazenave, le fameux chocolat mousseux, de la chantilly et des toasts. Il y n’y a rien de mieux pour se réchauffer. 

Comments are closed.