Fat Bike électrique pour les surfeurs et les amoureux de la nature

Hossegor-wsl-surf
WSL : Coronavirus et révolution du circuit surf en 2021…
11 mai 2020
Où apprendre à surfer à Anglet ?
21 mai 2020

Fat Bike électrique pour les surfeurs et les amoureux de la nature

fatbike edouard delpero

Le vélo est le moyen de locomotion de demain, un moyen d’échapper à la pollution, aux bouchons et à la morosité des grandes villes. L’assistance électrique a eu un impact important sur le développement de sa pratique, et de plus en plus de français ont choisi le vélo pour se déplacer quotidiennement. Avec plus de 3400 kms de bord de mer, la France possède une immense façade maritime, un véritable terrain de jeux pour les Fat Bike. Mais qu’est-ce qu’un Fat Bike ? c’est un cadre de VTT avec des pneus larges entre 4 et 5 pouces. Le Français Jean Naud, dans les années 80, le rendit célèbre à travers ses expéditions dans le désert. Mais, il manquait un truc indispensable à sa démocratisation. C’est l’assistance électrique afin de rendre ce vélo accessible à un plus grand nombre, sportif ou pas.

Pédaler sur le sable, le long de l’océan avec une brise salée sur le visage, vous fait oublier les tracas du quotidien, un instant de légèreté en opposition avec le poids de ce vélo à grosses roues.

velo fatbike edouard delpero

Un succès grandissant pour les Fat Bike

Ce fat bike électrique est conçu pour tous les terrains, même les plus extrêmes comme sur la glace en Alaska, sur les pistes de neige au Canada ou dans les déserts. Mais, en France, il connaît un vrai succès chez les habitants de bord de mer. Il permet aux surfeurs et aux pêcheurs de s’éloigner de la foule, en longeant les vagues jusqu’à un terrain de jeu vierge. Été comme hiver, il est fréquent de voir des Fat Bike faire de longs trajets sur le sable. Grâce à ces pneus gonflés en basse pression, le Fat Bike électrique vous procure une traction sur les passages irréguliers ou instables et vous aide à « flotter » sur le sable. Ce que vous perdez en vitesse et en friction, vous le gagnez en douceur et en tolérance, ce qui vous donne une sensation de grande stabilité.

Avis de surfeurs et d’adeptes

Nous avons rencontré trois amateurs des vélos Fat Bike dont deux surfeurs professionnels qui nous ont expliqué leurs utilisations et surtout leurs petites astuces.

Vincent Duvignac, surfeur professionnel et professeur de surf

J’utilise quasiment tous les jours mon Fat Bike en forêt, sur la plage ou même en ville. Je m’en sers comme moyen de locomotion sur tous les terrains proches de chez moi. J’ai toujours une pompe sur moi qui me permet d’adapter la pression des roues au terrain sur lequel je vais rouler. Sur le sable, il faut dégonfler les pneus pour avoir de l’accroche et aussi économiser la batterie lithium. L’été, je me sers du vélo pour aller donner des cours de surf à Lespecier, et j’emprunte les pistes cyclables. Comme moyen de locomotion, c’est top, tu ne transpires pas, tu n’es même pas fatigué. Je pense que je suis ce que l’on peut appeler un grand fan de ces vélos puisque j’en ai deux. Un avec l’assistance électrique, et l’autre où je dois pédaler. Cela me permet de faire du sport de fond quand j’en ai besoin. Le fat bike sans assistance, ce n’est bien que pour les balades en forêt ou sur la plage. Après, tu es vite limité,car le rayon de braquage est moindre à cause des roues surdimensionnées. Mais, surtout, sur une route, tu n’avances pas avec un Fat Bike à pédales.

Au début, j’étais perplexe quant à l’utilisation de ces vélos, mais maintenant je suis un grand fan. J’aurais du mal à m’en passer. Chez moi à Mimizan, on est juste 3 à 4 hors saison à avoir un vtt Fat Bike, mais l’été, il y a de plus en plus de monde car il y a un loueur de vélos.

fatbike electrique vincent duvignac

Edouard Delpero, surfeur professionnel et professeur de surf

 J’utilise mon Fat Bike avant tout pour aller travailler à la côte des basques. J’ai un trajet de 2kms entre chez moi et la plage où je donne les cours de surf. J’ai un système d’attache dessus pour transporter mes planches, j’arrive même à fixer et rouler avec mon longboard. Heureusement, le vélo est très stable car avec le longboard, c’est un petit peu “freestyle”. En fait, j’utilise mon vélo électrique pour tous mes trajets en ville. Au lieu de prendre ma moto, j’ai adopté ce vélo Fat Bike.

Je fais également quelques expéditions dans Les Landes pour aller surfer seul. J’ai la chance d’avoir un Fat Bike pliable, et c’est un vrai plus car je peux le transporter dans mon coffre, mais également le ranger plus facilement dans ma cave car je n’ai pas de garage mais une cave. Franchement, je le plie ou déplie en 10 secondes, c’est une opération que j’effectue tous les jours depuis plus d’un an et demi sans problème. Je peux ainsi me déplacer dans Biarritz pendant 4 jours en moyenne sans problème. Je recharge la batterie durant une nuit, et c’est reparti…

velo fat bike electrique

Bernard, pêcheur amateur

Je n’étais pas convaincu mais je me suis laissé tenter par mon fils qui est surfeur, et adepte du Fat Bike électrique. Il m’a prêté le sien et j’ai très vite adopté ce vélo pour mes parties de pêche. L’été, il y a beaucoup de monde sur les plages, et cela peut être difficile de trouver un coin tranquille où je puisse poser mes lignes. Après ces premiers tests, j’ai vite compris l’intérêt d’en posséder un. Je ne suis pas sportif mais je pouvais parcourir de grandes distances sur la plage avec peu d’effort. Après ce premier essai, j’ai décidé d’en acheter un pour moi, et depuis il ne me quitte plus. Je peux aller pêcher sans gêner personne…

Comment choisir son Fat Bike ?

On vous a donné envie de rouler sur un Fat Bike, maintenant on va vous aider à choisir votre vélo en fonction de votre pratique.

vtt fat bike electrique

L’assistance électrique, un vrai plus

L’assistance électrique vous permet de rouler dans toutes les conditions, en limitant les efforts malgré le poids de votre cadre. De plus, le fait d’aller presque deux fois plus vite pour le même effort crée une certaine dépendance. Pour ces raisons, l’assistance électrique est un prérequis indispensable à une pratique agréable.

Le poids du vélo

Si vous n’avez pas d’assistance électrique, c’est un critère de premier ordre, car le poids du cadre aura un impact important sur les performances du vélo. Comme le rappelle Vincent Duvignac, un vélo lourd vous donnera l’impression de ne pas avancer. Le poids du vélo provient du cadre mais également des roues.

La taille des pneus

Plus le pneu est gros, plus la conduite est confortable. Les pneus de cinq pouces donnent plus de flottabilité sur les terrains mous que les modèles de quatre pouces. Mais les pneus plus gros sont plus lourds, plus lents et plus souples sur un sol ferme. Pour rouler sur des pistes plus fermes, plus sèches, et à des vitesses plus élevées, un pneu plus étroit offrira une conduite plus satisfaisante et moins tortueuse. Quel que soit votre choix, pensez à les monter sans chambre à air et à les gonfler à basse pression pour réduire les risques de crevaison. Choisissez votre taille de pneus en fonction de votre pratique.

Faut-il prendre un vélo à suspension?

La plupart des vélos Fat Bike utilisent des pneus de quatre à cinq pouces de large. Les roues sont généralement gonflées à basse pression, et donnent l’impression d’être suspendu car les pneus s’adaptent aux irrégularités du sentier. Dans la majorité des cas, vous n’aurez donc pas besoin d’une suspension. Cependant, Si vous recherchez la performance, et que vous aimeriez rouler sur une surface irrégulière avec une pression plus élevée. Il est alors recommandé de choisir un Fat Bike avec suspension.

Le Fat Bike provoque un vrai engouement chez les surfeurs et les amoureux de la mer. C’est un moyen de locomotion agréable qui permettra de vous échapper et de découvrir les grands espaces. Il existe des vélos pour toutes les bourses, moins de 600 euros pour les Fat Bikes sans assistance, et moins de 1000 euros pour certains Fat Bike électriques pliables…N’hésitez plus, profitez des beaux jours pour en essayer un.

Comments are closed.