Wingfoil : 7 raisons de s’y mettre !

Imsouane Surf : l’une des plus belle vague du monde
5 avril 2022
Cable Park de Dakhla Attitude
20 avril 2022

A moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières années, vous n’avez pas pu y échapper : le WingFoil est partout, sur tous les spots de kite, de Fuerteventura à Dakhla. Tout le monde ne parle que de ça !

Le nombre de pratiquants explose, les marques historiques développent leur matériel, et même les riders pros de tous horizons (surf, kite, wind…) ne tarissent pas d’éloges pour cette nouvelle glisse.

Mais au fait le “wingfoil”… c’est quoi? Cette activité consiste à glisser sur une planche équipée d’un foil, tout en étant propulsé par une aile gonflable tenue directement dans les mains.

Alors, pourquoi un tel engouement pour cette nouvelle activité aquatique ?

Nous avons fait le tour de la question, et identifié les 7 raisons principales qui font du wingfoil le nouveau sport de glisse incontournable…

1. Une activité nautique accessible à tous

Le succès du wingfoil s’explique déjà par son accessibilité remarquable. Il s’agit d’une activité fun et ludique pour les pratiquants de tout ages, et notamment les plus jeunes

Quand le kitesurf fait peur, le windsurf ou le surf nécessitent une courbe d’apprentissage parfois laborieuse, le wingfoil offre au contraire des sensations très rapidement, et en sécurité.

Quand une douzaine d’heures de cours sont nécessaires pour commencer à glisser en kite, il en faut deux à trois fois moins pour faire ses premières glissades en wing !

Et le fait de ne pas être solidaire de l’aile apporte une sécurité indéniable.

De 7 à 77 ans, chacun peut pratiquer à son rythme. Les vitesses sont limitées et les appuis sont doux et fluides, ce qui en fait une activité très rassurante.

Est-ce difficile de faire du kitesurf ?
Sur le même sujet :
Quel matériel pour commencer le kitesurf ?Guidon : Les débutants commencent souvent…

2. Du matériel compact et pratique

Oubliez le matos de windsurf encombrant, le chargement de votre planche sur le toit ou une remorque…

Le matériel de wingfoil est aussi minimaliste que pratique :

  • une aile qui tient dans un sac à dos, se gonfle rapidement et se tient à la main
  • une planche compacte, facile à transporter

D’ailleurs, si vous optez pour une planche gonflable, vous pourrez carrément faire tenir tout votre matos dans un seul sac !

Et contrairement au kitesurf et windsurf où il faut multiplier le nombre de voiles pour couvrir les différentes conditions, une aile de wing se montre plus polyvalente.

En effet, une seule aile de 5 m2 permet déja de couvrir une large plage de vent, allant de 11 à 25 noeuds… de quoi s’amuser 80% du temps !

Parfait pour voyager, ou avoir votre matos tout le temps avec vous… D’autant plus qu’avec une mise en oeuvre rapide du matériel (10 minutes), ne nécessitant pas de réglages particuliers, vous pourrez profiter pleinement de votre pause de midi avec une session express à deux pas du bureau.

Où apprendre à faire du kitesurf en France ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Où apprendre à faire du kitesurf ?7 endroits pour commencer le kitesurf…

3. Le plaisir de rider de nouveaux spots

Qui n’a jamais rêvé de rider le petit lac à côté de chez soi, ou cette baie paradisiaque enclavée dans les rochers…?

Sauf qu’entre les arbres, les lignes électriques, les déventes, les touristes entassés… bien des contraintes font obstacle à vos envies de glisse!

Ne nécessitant que très peu d’espace pour démarrer, et s’accommodant bien mieux des vents turbulents que le kite ou le windsurf, le wingfoil vous ouvre de nouvelles perspectives.

En plus, contrairement au kite, vous êtes autonomes puisque vous n’avez besoin de personne pour vous faire décoller ou atterrir.

Ouvrez l’oeil, laissez libre cours à votre imagination, et partez explorer de nouveaux spots que vous n’auriez jamais pensé pouvoir rider !

A l’heure ou les spots sont de plus en plus peuplés, et où les interdictions de pratique sont légion en période estivale, le wingfoil représente un super moyen de rider loin des foules.

Voir l’article :
Comment bien sauter en kite ?Arriver à une allure entre vent de…

4. Plusieurs styles de pratiques possible

L’aile de wing est votre moteur. Ensuite, à vous de choisir comment vous souhaitez l’utiliser !

Il est en effet possible de :

  • Se balader tranquillement, même par vent faible. À vous les grandes distances sans trop d’efforts, vous allez voir du paysage…
  • Faire des figures de freestyle
  • Chercher la vitesse et se tirer la bourre avec vos potes
  • Surfer les vagues, sans avoir à ramer pour remonter au peak
  • Partir à l’aventure en downwind (descendre sous le vent) et surfer les trains de houle
  • Rider la terre ferme avec un longskate, ou la neige avec un snowboard…

Une aile pour de multiples possibilités… à vous d’inventer la pratique qui vous ressemble !

 

5. Pas d’attache = une liberté totale et une sécurité accrue

En wingfoil, vous tenez l’aile à bout de bras, sans qu’elle soit attachée à votre planche, à votre harnais ou à des lignes.

Non seulement cela vous permet une mise en œuvre plus rapide, mais cela offre bien d’autres avantages, notamment en termes de sécurité.

Sans aucun largueur à activer, il vous suffit simplement de lacher votre wing pour que la puissance de traction s’arrête instantanément. Une fois lâchée, l’aile est alors retenue par un leash, mais ne tracte plus. Et puisqu’il n’y a pas de lignes, finit la peur de se retrouver saucissonné !

6. Une activité physique complète

Le Wingfoil vous permet de travailler l’ensemble du corps.

Puisque vous n’êtes pas accroché au harnais, et que la voile et la planche ne sont pas solidaires, c’est votre corps qui fait le lien entre ces deux éléments. Vous travaillez donc votre gainage pour retransmettre l’énergie du wing dans la board, et renforcez ainsi vos muscles profonds.

Bien sur, le dos, les bras et les épaules travaillent activement. Mais vos jambes ne sont pas en reste, notamment pour les phases de “pumping”.

Et au delà de ce renforcement musculaire global, le wing est un bon moyen de travailler son cardio.

Plus besoin d’aller vous enfermer dans une salle pour vous remettre en forme, le wing est une alternative idéale accessible à tous, avec en bonus une bonne dose d’air pur.

7. Faites partie d’une nouvelle communauté

Avec le wingfoil, finit les clivages entre disciplines aquatiques !

Cette nouvelle glisse a réussi l’incroyable défi de rassembler les pratiquants venant de différents univers.

On retrouve les codes du kitesurf, avec cette aile gonflable et cette planche sous les pieds. Mais aussi une évolution sur l’eau semblable à celle de la planche à voile. Les bons surfers pourront quant à eux utiliser l’aile pour remonter au peak et aller chercher leurs vagues.

Le wingfoil synthétise ainsi l’essence des activités nautiques de référence, dans un sport nouveau, porté par une image fun et ludique.

Et puisqu’il s’agit d’une discipline toute jeune, tout reste à inventer, et l’on retrouve une vraie émulation entre pratiquants motivés par cette découverte collective.

Alors, qu’attendez-vous pour franchir le cap ?

Bien que très accessible, il est important d’apprendre le wingfoil au sein d’une école, pour gagner du temps, partir sur de bonnes bases et pratiquer en sécurité.

Ça tombe bien, Ocean Adventure a sélectionné pour vous les meilleures écoles de wingfoil, en France et à l’étranger.

>> Réserver votre stage Wingfoil

Rate this post

Comments are closed.