La Sarga, Dakhla : paradis du surf et du kitesurf au Maroc

Les meilleurs spots de Kitesurf à Dakhla pour intermédiaires et avancés ?
16 novembre 2021
Quel prix pour un kite camp à Dakhla ?
22 novembre 2021

La Sarga, Dakhla : paradis du surf et du kitesurf au Maroc

 A l’époque où j’étais dans la team d’IXO Bodyboard avec Fred Compagnon, il passait déjà ses hivers dans des lacs perdus dans les montagnes. Aujourd’hui, une vingtaine d’années ont passé et il se déplace maintenant en famille, avec sa femme Marylis et ses deux enfants, Tao et Kainoa, et n’a pas perdu le sens de la glisse. Ce paradis perdu au milieu du désert est à quelques heures de vol seulement ; il s’agit de Dakhla et du spot de La Sarga au Maroc. Cette ville est située à 1700 km au sud de la capitale Rabat en plein cœur du Sahara occidental. 

La découverte du kitesurf à Dakhla

Le kitesurf à Dakhla, au Maroc, un lagon de 45 kilomètres qui semble sans fin et qui est connu pour être le paradis du freestyle. La famille Compagnon va nous faire découvrir ce paradis de flatwater et de vagues, parfait pour tout type de surfers.

Fred Compagnon raconte ” j’ai commencé à venir ici entre 2001 et 2003 et il n’y avait personne on était tout seul, un pote nous a fait découvrir ce spot et on a continué à venir s’entraîner à faire du kitesurf. “

Ce spot offre des tonnes d’espace, de l’eau plate, du vent tous les jours, le tout en étant entouré par le charme du Sahara occidental. 

La famille Compagnon a pu faire plusieurs sessions de kitesurf et le spot était idéal pour leurs enfants. En effet, ils n’ont pas échappé au virus de la glisse et sont montés sur une planche de surf avant même de savoir marcher ! Ils ont ainsi pu progresser et s’amuser dans ce lagon, tout en étant en sécurité.

Marylis, la maman raconte : ” j’ai pas mal de peurs et je ne souhaite surtout pas les transmettre à mes enfants. Je fais pleinement confiance à Fred, qui met en place toutes les mesures de sécurité nécessaires pour que Tao et Kainoa puissent surfer sans dangers.”

Vent, température de l’eau et conditions marines

  • Meilleur vent : avril – septembre 

En juillet et août, les chances de vent sont de plus de 90 %, mais ces mois-là, le vent soufflera aussi un peu plus en rafales. En général, la probabilité de vent est supérieure à 50 % toute l’année, les meilleurs mois sont d’avril à septembre. 

  • Les meilleures vagues : Octobre – mars 

Octobre est le meilleur mois si vous voulez faire du kitesurf au spot de vague Oum Lamboiur. Si vous venez juste pour surfer quelques vagues, vous pouvez choisir n’importe quel moment entre octobre et mars. 

  • Température de l’eau : combinaison intégrale

Combinaison intégrale toute l’année, en été, vous pouvez opter pour une combinaison intégrale ou une combinaison shorty. Il fait chaud pendant la journée, mais comme c’est un désert, il fait un peu froid la nuit, n’oubliez pas de prendre quelque chose de chaud et de confortable pour le soir. 

  • Conditions de l’eau : eau plate dans le lagon, spot de vagues à 30 min. du lagon 

Selon le vent, vous avez de l’eau plate ou de l’eau agitée avec un vent plus fort dans la lagune de Dakhla. Au Speed Spot, l’eau est grasse et la marée est basse. À Oum Lamboiur, vous avez des vagues et de l’eau agitée (mais avec des rafales de vent) – c’est également là que le GKA tour s’est arrêté en 2017. 

  • Une journée typique de vent 

Dakhla, c’est manger, kitesurf, dormir en boucle (comme Kaplitya au Sri Lanka ou Hamata en Égypte). Le vent souffle à partir de 10 heures du matin et se renforce généralement pendant la journée, pour se lever vers 14 heures. Le soir, il se calme à nouveau, mais en gros, vous avez généralement la journée entière pour faire du kitesurf si le vent est bon. 

 

Les avantages et les inconvénients  

Avantages : 

  • Chance de vent très élevé toute l’année 
  • Un immense lagon avec beaucoup d’espace 
  • Spot tous niveaux, idéal pour débutants et avancés 
  •  Flatwater pour les freestylers, spot de vagues Oum Lamboiur à proximité (30 min. de ride depuis la lagune) 
  • Options au vent 

Les inconvénients : 

  • Étant au milieu du Sahara occidental il n’y a pas grand-chose à faire à part le kitesurf 
  • Pas de vie nocturne, lieu isolé 
  • Pas de vols directs, vous avez toujours une escale à Casablanca

Comment se rendre à Dakhla 

La plupart des vols en provenance d’Europe sont assurés par Air Maroc, via Casablanca, à destination de Dakhla (code aéroport : VIL). L’escale à Casablanca est généralement d’une heure ou deux. L’avantage d’Air Maroc est que vos bagages de kitesurf jusqu’à 23 kg (en plus de vos bagages normaux) sont gratuits. 

Le seul vol direct pour l’Europe est à partir de l’automne 2017 avec Transavia au départ de Paris Orly. Les prix commencent à 69 euros l’aller simple (sans bagages) plus 44 euros l’aller simple pour les bagages de kitesurf (ajoutez donc 88 euros au total pour les bagages de sport). 

Comme votre transfert de l’aéroport est généralement organisé avec votre logement, il est super sécurisé pour vous, même si vous voyagez seule en tant que fille. Une fois sur place, il y a pas mal de kitesurfeurs, certains d’entre eux voyageant aussi en solitaire, ce qui vous permettra de rencontrer facilement des gens. 

 

Où séjourner à Dakhla 

  •  Hébergement au lagon 

Il existe plusieurs possibilités d’hébergement autour de la lagune.. La plupart des hôtels ne sont pas vraiment loin de la lagune (du moins avec la marée haute), donc ce n’est qu’une courte marche. Certains sont plus basiques (tentes) et d’autres plus luxueux et plus chers. 

  • Hébergement au Wave Spot Oum Lamboiur 

Si vous souhaitez séjourner au point de vague dans un écolodge plus cher mais plus beau, alors West point est votre hôtel de choix. Ils disposent également d’une école de kitesurf et de surf, ce qui vous permet de pratiquer les deux. 

  • Hébergement dans la ville de Dakhla 

Il est également possible de réserver un appartement via, par exemple, l’airbnb et de louer votre propre voiture pour vous rendre sur les lieux. Le trajet entre la ville de Dakhla et le spot de vagues dure environ 15 minutes, l’entrée de la lagune 30 minutes et les hôtels de l’autre côté de la lagune 45 minutes. 

 

Comment se déplacer à Dakhla 

  • Depuis la lagune, la seule option que vous avez est de prendre un transport avec l’hôtel vers les différents endroits, ce qui est assez cher (10 euros l’aller simple par personne à Dakhla Attitude, je n’ai pas vérifié les autres hôtels). 
  • Depuis West point, au spot de vagues Foum Lambouir, vous pouvez descendre à pied jusqu’à la plage et vérifier si un taxi passe par là ou si l’un des habitants peut vous y emmener. 
  • La location de voiture dans la ville de Dakhla pour se rendre à la lagune, au spot de vagues et à la ville. 

 

Où manger à Dakhla 

Tous les hôtels proposent des repas inclus dans l’hébergement et vous êtes pratiquement limité à la nourriture que vous avez dans votre hôtel – sauf si vous allez en ville en voiture. 

Dans la ville de Dakhla, vous pouvez trouver quelques cafés et restaurants, mais également une grande variété de marchés si vous voulez acheter votre propre nourriture pour cuisiner de façon indépendante. Vous y trouverez de la nourriture de rue (bâtonnets de viande, pain arabe, fruits de cactus pelés, jus frais), des légumes, des noix et si vous avez le mal du pays, une sélection de bons chocolats allemands/suisses sur le marché, au souk et dans les rues de Dakhla. 

 

Détails du spot pour la lagune de Dakhla 

Le lagon est un grand terrain de jeu avec une surface de repos et une eau plate, parfois agitée. Le vent peut parfois souffler en rafales, mais il reste assez stable et permet de progresser ou d’apprendre le kitesurf. C’est un endroit idéal pour apprendre le kitesurf car le lagon est immense, vous avez beaucoup d’espace, l’eau est plate et vous disposez d’une grande surface d’appui au début. Les débutants sont donc les bienvenus !

 

Détails du spot pour Wave Spot Foum Lambouir 

Cette plage, longue de plusieurs kilomètres et proche de la ville, offre des vagues idéales : droites et longues. Chaque année, l’une des étapes du circuit professionnel se déroule ici, et à juste titre ! Vous y trouverez d’excellentes conditions, parfaites pour une session de montée d’adrénaline dans les vagues.Les meilleures conditions sont d’octobre à mai, quand le vent n’est pas trop fort. Le vent est quelques nœuds plus légers sur l’océan que dans le lagon et il souffle en rafales à l’intérieur de la baie. Lorsque vous sortez un peu de la baie, le vent devient plus stable, mais il est toujours plus fort que dans le lagon. 

Les activités à faire à Dakhla 

  • Wakeboard et skate à Dakhla Attitude 
  • Excursions en catamaran 
  • Visite de l’exploitation ostréicole  
  • Se promener sur la plage à marée basse 
  • Golf 
  • Yoga, massages (selon l’hôtel, il y en a par exemple à Dakhla Attitude).

Fred Compagnon a vu les bienfaits du yoga sur son fils Tao “ ça peut lui apporter énormément dans la mesure où c’est un enfant qui est qui a du mal à se concentrer, ça lui a donné un petit moment de calme”.

Dakhla organise également des événements annuels, comme le GKA strapless tour stop : Les meilleurs kitesurfeurs du monde s’affrontent pour un événement de 5 à 7 jours sur le spot de vague. 

Découvrez toutes les activités à faire à Dakhla ici

 

Il y a-t-il du réseau à Dakhla ?

Selon l’endroit où vous séjournez, vous n’avez pas ou mal accès à Internet. Westpoint avait une très bonne connexion Internet, même si je ne sais pas si c’était seulement pendant la coupe du monde de GKA ? L’Internet à Dakhla Attitude était un peu instable, donc pas vraiment fiable. C’était quand même assez impressionnant de se trouver au milieu du désert et d’avoir une connexion Internet. 

Vous pouvez également obtenir votre propre carte SIM avec l’Internet mobile comme sauvegarde dans la ville de Dakhla, une carte SIM coûte environ 5 euros et 1 Go de données environ 1 euro. 

  

En conclusion : Dakhla est un havre de paix et un paradis du surf et du kite pour tout passionné de surf. Vous aurez l’opportunité de vous plonger au cœur du Maroc, de découvrir les richesses de ce pays, tant au niveau de ses paysages que de sa culture.

Fred Compagnon souligne d’ailleurs que “les voyages apporte la diversité aux enfants, ils vont rencontrer des gens tellement différents que ça va leur ouvrir l’esprit, leur apprendre le partage et le respect des cultures.”

 

Rate this post

Comments are closed.

Connexion

Mot de passe perdu 

Créer un compte